Évaluer Leitz Summicron-R 1:2/50

Pour l'opportunité avis objectif Leitz Summicron-R 1:2/50 un grand merci à Nicolas.

Évaluer Leitz Summicron-R 1:2/50

Évaluer Leitz Summicron-R 1:2/50

TTX Leitz Summicron-R 1:2/50
Schéma: 6 éléments en 4 groupes
Distance focale: 50mm
Diaphragme: F/2.0-F/16
Nombre de lamelles d'ouverture : pièces 6
Diamètre du filtre avant : 55mm
MDF : 50sm
Poids: 290g

Mon objectif est converti en monture Nikon F sans contrôle automatique du diaphragme, bien qu'il y ait une étiquette d'avertissement sur l'objectif Pour Leica R uniquement, vous y trouverez l'inscription Lentille fabriquée au Canada. En raison de la grande distance de travail des lentilles Leica R, ces objectifs sont facilement convertis en Nikon et autres systèmes. Vous pouvez lire comment utiliser les anciens objectifs manuels sur les appareils photo modernes dans la section sur AI-S.

Leica leitz summicron-r 1:2/50

Vue du Leica leitz summicron-r 1:2/50 sous différents angles. Type d'ouverture de l'objectif.

Il existe de nombreuses modifications de l'objectif Leica Leitz Summicron-R 1: 2/50, principalement des modifications liées au cadre du corps et des modifications à la conception optique. Depuis la sortie de Summicron en 1964, il a été affiné et transformé en un véritable cinquante dollars de très haute qualité.

Vue du Leica leitz summicron-r 1 : 2 / 50 sur une salle de contrôle centrale moderne

Vue du Leica leitz summicron-r 1 : 2 / 50 sur une salle de contrôle centrale moderne

Focus

L'objectif n'a qu'une mise au point manuelle. La bague de mise au point tourne à 270 degrés, permettant une mise au point fine et sans erreur. La bague de mise au point est en métal, en fait, comme tout l'objectif. Certes, se concentrer sur un viseur propre de CZK modernes est assez difficile. Lors de la mise au point, le tronc de l'objectif s'allonge de 1 cm, tandis que la lentille frontale ne tourne pas. La lentille frontale est profondément encastrée dans le cadre du corps, comme une lentille Carl Zeiss Jena Tessar 1:2.8 f=50mm T et plein d'autres. Lors de la mise au point au milieu du barillet de l'objectif, tous les objectifs à mouvement hélicoïdal. Se concentrer sur le Leitz Summicron-R 1:2/50 n'a rien de spécial.

Exemple photo sur Leitz Summicron-R 1:2/50

Exemple de photo sur Leitz Summicron-R 1:2/50. Mise au point proche de l'infini.

Diaphragme

L'objectif a une ouverture maximale de F/2.0, qui est 2 fois (1 stop) plus sombre que F/1.4, qui est disponible en plusieurs cinquante dollars, par exemple, Nikon 50mm f/1.4 Nikkor-S Auto NON AI... Tel luminosité n'étonne personne. Malgré le fait qu'il ne s'agit pas du 50 mm Prime le moins cher, qui a un objectif de Leica seulement 6 pièces de lames d'ouverture, qui donnent les "écrous" les plus courants en bokeh. Les lames d'ouverture sont mates. Il existe une échelle de profondeur de champ pour F / 2, 4, 8, 11, 16. Compte tenu des lectures d'échelle pour F / 2, on peut dire que la profondeur de champ de l'objectif est assez grande. Sur l'objectif, vous pouvez trouver le commutateur de mode de contrôle d'ouverture A / M.

Exemple photo sur Leitz Summicron-R 1:2/50

Exemple de photo sur Leitz Summicron-R 1:2/50. Contraste et DOF.

Qualité d'image

L'objectif donne une image nette, même à f/2.0. L'objectif a un bon contraste, même en contre-jour. Les aberrations et autres distorsions de l'objectif sont bien corrigées. Rendu des couleurs normal, automatique balance des blancs fait la moyenne des lacunes de la reproduction des couleurs des anciens objectifs, et je n'ai pas remarqué de changements vers des tons chauds ou froids à l'œil à travers le viseur optique. Bokeh en œil de chat avec des citrons dans la zone de flou à f / 2.0 et des "noix" à 6 côtés à d'autres valeurs f.

Exemple photo sur Leitz Summicron-R 1:2/50

Exemple de photo sur Leitz Summicron-R 1:2/50. Bokeh à l'air libre

Exemples de photos

Toutes les photos de la revue ont été prises avec un Leitz Summicron-R 1:2/50 et un appareil photo Nikon D40, APS-C, K=1.5x. Photo sans traitement, seule la taille est réduite à 2MP et les données de EXIF. Dans la galerie, vous pouvez voir le bokeh prononcé de l'objectif.

Toutes les photos ci-dessous ont été prises avec un Leitz Summicron-R 1:2/50 et un appareil photo Nikon D80, APS-C, K=1.5x. Photo sans traitement, seule la taille est réduite à 2MP et les données de EXIF. Sur la récolte FEM la lentille est 75mm pour les appareils photo Nikon DX.

Expérience personnelle

Il n'y a rien de mieux qu'une bonne cinquantaine de dollars. Leitz Summicron-R 1: 2/50 est un classique, une bonne fonctionnalité, un bon assemblage et une bonne qualité d'image, et vous pouvez difficilement trouver un mauvais cinquante dollars chez Leica. Par conséquent, l'examen s'est avéré être petit.

Vue du Leica leitz summicron-r 1:2/50 avec couvercle

Vue du Leica leitz summicron-r 1:2/50 avec couvercle


résultats

Le Leitz Summicron-R 1: 2/50 est un premier 50 mm rapide et abordable de Leica. Donne une bonne qualité d'image.

Aidez le projet. Merci pour l'attention. Arkady Shapoval.

Ajouter un commentaire:

 

 

Commentaires : 33, sur le sujet : Leitz Summicron-R 1:2/50 avis

  • MK

    Quel est l'ennemi de la division des 44 Hélios ? Eh bien, 50 et 58 mm ne sont pas mauvais.

    • Arkady Shapoval

      Personnellement, j'aimais plus Helios.

      • anonyme

        Moi aussi!

  • Ivan

    C'était intéressant de voir l'objectif de Leica.
    Merci pour l'examen.

  • Andrew

    Et voici la confirmation qu'une marque célèbre n'est pas toujours la meilleure des meilleures.

  • Sergei

    Le Leica R a toujours été un sous-produit, il n'est donc pas logique de parler ici de qualité supplémentaire. Voici leur optique télémétrique - une autre affaire.

    • VALENTIN

      Pardonnez-moi, Sergey, mais c'est de la pure stupidité: Leitz n'avait pas de «sous-produits» et non. Une autre chose est que les 44, maudits et crachés par nos "experts" locaux, s'avèrent parfois ne pas être pires que les "éminents" tant vantés. Comme je l'ai noté précédemment, cela s'applique principalement aux produits de KMZ et MMZ (pas BELOMO !!!), en particulier les années 60 et le début des années 70.

      • Leonid

        Pas un mot sur le pouvoir de résolution de Sumiikron.
        Soit dit en passant, j'ai vu de mes propres yeux dans le "forfaitaire" TENS "R" de Londres. Oui, et pas d'un coup. Dans la plupart des photocombs de Londres.
        Et je suis tout à fait d'accord que les OBJECTIFS PHOTO pour Leika sont un sous-produit et avec un prix hors marché. Un tel "Fabergé".

        • Leonid

          Il n'y a pas un mot sur le pouvoir de résolution de Summicron. C'est dommage

  • Dima

    Ce sont les cinquante meilleurs dollars que j'ai tenus entre mes mains
    Le prix à partir de 500 USD en effraie probablement beaucoup, en particulier l'objectif avec F2 .. mais cet objectif n'est pas destiné aux écoliers et aux amateurs de gelik 44
    Quand je l'ai essayé pour la première fois (j'étais moi-même sceptique avant ça).. j'étais tout simplement bluffé... j'ai revendu toutes mes ordures avec 1.2 types de nikor (merde rare) revounien et rokor (bien qu'il soit excellent)
    Le piqué est saisissant par 2 (au moins shooter des paysages) détaillant par 21Mr (vous augmentez la photo à 150%, mais ça ne tombe pas), d'ailleurs niveau détaillement.. à 6Mr-12Mr la longueur des objectifs est idéale, à 16-24Mr, ils flottent à 100% de visualisation (pas de détail ... juste pas assez de résolution dans l'objectif) .... C'est pourquoi Zeiss a sorti le Zeiss Otus 55mm f / 1.4 et a mis un prix de 4000 USD - pour 36MP .. et pour la même raison, canon n'est pas pressé de fabriquer des appareils photo de plus de 21MP
    En général, à propos de sumikron ... l'objectif est nettement meilleur que des objectifs tels que topcore 1.4 planaires 1.4 pour le contact et la baïonnette ZE et ZF plusieurs cinquante dollars 1.2 .. eh bien, et toutes sortes de déchets comme helios 44-toutes les versions de pentacons, etc.... vraiment c'est mon avis
    Bonne chance avec ton choix!!!

    • Alexander

      Je suis tout à fait d'accord, ceux qui disent que Leica n'a rien de spécial et Helios c'est mieux, je viens de voir leica sur les photos) - J'ai aussi vendu tout le zoo de scoops et même Zeiss quand je suis passé à un arrosoir.

      • Richard

        Zeiss Planar est au moins aussi bon. Votre réponse ressemble à de la pêche à la traîne, ou vous aviez de mauvaises copies. Comment pouvez-vous "transférer" vers Leika s'il existe différentes générations de M ASPH, R, L - et que tout le monde est différent et tire différemment. En quoi Zeiss est différent. J'aime mon Pentax plus que ce qui est dans ces exemples. Je ne parle pas de 77 et 43 mm - Leitz n'a tout simplement pas cela. Ils ont appelé M. Nikkor 50 / 1.2 Ai-s ci-dessus, donc c'est juste du rire sur la pelouse. La plupart des professionnels qui travaillent ne tirent pas avec Leica même s'ils en ont les moyens. C'est un battage médiatique vide. Oui, le Summilux R 50 n'est pas mauvais, mais ce n'est pas mieux que le Pentax ou le Zeiss des années 1970.

  • ivan

    sans aucun doute, cette pièce de cinquante kopeck est la meilleure des meilleures. il ne peut être critiqué que par ceux qui ne les ont pas abattus.

  • jury

    La principale caractéristique des lacs est que, en moyenne, leur écart de qualité est le plus petit de tous, et l'optimisation du circuit pour un fonctionnement sur des ouvertures ouvertes. En soi, le leitz canadien pour les reflex numériques est bon, et pas plus. Les mêmes planars fabriqués par Tomioka pour Contact ne sont pour la plupart pas pires que ces Leitz, et si vous choisissez, vous pouvez trouver Zenitar, qui ne sera pas pire. Soit dit en passant, Planar 50 / 1.7 est un verre de triche, et ce sera mieux que les sommes de microns de type R même avec la même netteté des bords à l'air libre, parce que. ce planaire est essentiellement une lentille de 1.4 selon le schéma, mais comprimée de force d'un demi-pas pour corriger l'aberration sphérique sur un trou ouvert.
    Les arrosoirs qui valent la peine d'être aspirés sont les arrosoirs de la série M, et ce n'est pas tout.

    • anonyme

      Youri ! Avez-vous cet arrosoir? Si ce n'est pas le cas, vos paroles ne valent rien, et cela s'applique à tous ceux qui écrivent des critiques négatives sur les objectifs sans les avoir dans leur sac à dos .... BALABOLs

      • Richard

        Et cet exemple montre qu'il peut être tourné avec de nombreux verres (Zeiss Planar, Pentax 43 limited, Nikkor 50 / 1.2 Ai-s, Wave 50 / 1.8) au moins pas pire, et Nikkor 105 f2 DC - encore mieux. Et si vous téléchargez des photos à 46 mégapixels et que vous les comparez avec Milvus ou Canon RF 50 / 1.2L, alors en général - des larmes. L'arrosoir est bon, mais ce sont les séries ASPH et M. C'est juste un bon objectif. Pas plus.

      • jurassique

        J'ai. Excellent verre tranchant. Mais il ne fait pas frire les œufs et il ne remplace pas sa femme.
        Mais j'en ai 3 autres dans la collection, qui, si l'on écarte le goût dans le domaine de l'art, seront au moins aussi bons que le "karal bakehov" de Summicron.
        Juste au cas où, si quelque chose - j'avais généralement beaucoup de choses entre les mains, et Summicron, Elmarity 28 et 35, ainsi que varioelmar 70-210 (qui est minolta) - c'étaient généralement des chevaux de travail.

  • Vadim Fedorov

    J'ajouterais que Leica a une nuance importante qu'elle utilise activement dans la publicité - le volume. Il est obtenu par une transition très douce dans la zone de flou. Il est également intéressant de noter que dans cette zone, de très nombreuses lignes sont constituées de très petits cercles - visibles à fort grossissement. Bien sûr, l'option télémètre n'est tout simplement pas une netteté décente par rapport à la monture R. Mais son bokeh est pire. En général, c'est du pur goût, mais pour une raison quelconque, de toutes les marques, c'est la plus intéressante, dans presque tous les points focaux. Oui, et les zooms letz tirent beaucoup mieux que de nombreux correctifs. Le principal inconvénient est la chromaticité due à la couleur de l'illumination, qui donne aux photographies une teinte particulière «brun gras».

    • anonyme

      Une autre mythologie. R et M Summicrons sont d'une netteté identique: il y a des fils de discussion en anglais sur le site, où tous les abreuvoirs ont été avec 40 ans d'expérience. Google à la rescousse. En général, après avoir passé en revue tous les exemples sur Flickr, les exemples d'Evtifeev, on peut dire que l'objectif est juste bon, pas mieux que Zeiss ZF et ZE, pas mieux que les séries limitées Pentax (31, 77) ou K55 / 1.8 Oui, il transmet bien le volume, mais pas mieux que Loxia (il y a une paire de comparaison sur le net). Oui, et c'est moins cher par Avito que Loxia ou la série limitée. Ce qui prouve...

      • Michael

        soi-disant. "volume", c'est-à-dire l'objectif a généralement peu d'effet sur une transition en douceur de la netteté au flou (probablement rien) - ici les règles de taille de cadre

  • Vladimir

    J'ai essayé de nombreux objectifs, dont Zeiss. J'ai vraiment aimé le Planar 1.7 - l'objectif le plus prévisible - j'ai photographié des éléments de paysages en plein air - et avec un bang. Mais… j'ai essayé Letz Colorplan 90/2.5 (scié moi-même) – volume !!! Tout, semble-t-il, je suis tombé malade avec Leica - je ne veux plus mettre d'autres objectifs.

  • 1

    Dites-moi comment se passe l'interaction avec la caméra, c'est-à-dire comment transmet-il les informations d'ouverture à Nikon, par exemple ?

    • Alexander

      Il n'y a pas d'interaction avec le diaphragme. C'est juste que l'ouverture est généralement couverte de mains et que l'appareil photo sélectionne déjà la vitesse d'obturation en fonction de la quantité de lumière. Le cavalier, en règle générale, ne fonctionne pas - l'adaptateur le recouvre simplement et l'ouverture est fermée autant qu'il est - il est si fermé que lorsqu'il est fermé, la mise au point et la prise de vue ont lieu.
      Et toutes les caméras ne peuvent pas le faire. Nikon, si je me souviens bien, était capable de le faire avec des modèles plus anciens. Je ne sais pas maintenant - je suis passé au canon il y a longtemps.

  • Vladimir

    Leitz Summicron-R 1:2/50 L'objectif se caractérise par un bokeh "pur-sang" assez reconnaissable et est très plastique.

  • Koba

    Il y a un inconvénient commun aux critiques ici - vous devez simuler une certaine scène à la maison, et également programmer tous les objectifs dessus, afin que vous puissiez voir comment différents objectifs se comportent lors de la photographie dans des conditions égales, alors seulement vous pouvez les comparer les uns avec les autres, sinon il s'avère que l'objectif supérieur est de Lake n'est presque pas différent d'Helios. Ce n'est certainement pas vrai. J'ai utilisé cet objectif, et j'ai aussi la version M, et les deux sont au-dessus de la tête et des épaules de la plupart des cinquante dollars en termes de transfert de volume. Le nouveau Sigma Art 50 / 1.4 a été renvoyé au vendeur après les tout premiers tests, car il ne transmet fondamentalement pas le volume. Soit dit en passant, en termes de volume, tout n'est merveilleux que pour les objectifs de Lake, les objectifs de Zeiss et Fochtlander sont très proches d'eux, par exemple, je peux personnellement le confirmer avec Zeiss Loxia 50/2, Zeiss Milvus 50/2. Ces Leicas utilisent probablement une sorte de verre connu d'eux seuls, c'est peut-être même leur secret, et donc les photos d'eux sont les meilleures depuis près d'un siècle. Je demanderais beaucoup au respecté Arkady, si possible, de simuler quelques scènes différentes à la maison et de partir pour toujours, avec le même éclairage, et après avoir testé l'objectif, programmez-le sur ces scènes. C'est alors qu'il sera possible de vraiment les comparer entre eux. De plus, il est impossible de tester un objectif pour une matrice plein format sur une matrice recadrée à partir d'un appareil photo de la gamme de prix la plus basse. Je comprends qu'il n'est pas toujours possible d'avoir un Canon 5D sous la main, mais au moins cela devrait être pris en compte dans les avis. Soit dit en passant, Helios transmet également du volume et très bien ...

    • Peter Sh.

      Koba, ne tourmente pas, montre-nous où est le volume et où il n'est pas ! C'est si simple, j'ai pris et mis les photos ici, et nous allons l'admirer. Puisque vous êtes un polyglotte tellement doué dans ce métier.

  • spitzer

    Je ne suis pas d'accord sur les citrons dans les coins, ici le même Helios a des citrons de référence 44x, et voici des ovales, ce qui indique un design optique plus élaboré, corrigez-moi si je me trompe..

  • jurassique

    Je me suis occupé de ce verre, habillé en Nikon. Appareil photo Sony A7 III, adaptateur pour nikon
    Ce que je n'ai pas aimé : la couleur. Bleu. Du froid. Le teint de la peau n'est pas particulièrement agréable et, en raison de l'image bleutée, les micro-détails des tons chauds augmentent visuellement, la peau devient excessivement détaillée en relief.
    Ce que nous avons aimé : Netteté, détails très élevés, absence presque totale de HA à l'air libre (du moins en comparaison avec les planaires 1.4). Lors de la prise de vue sans mise au point sur les appareils photo Panasonic (je l'ai également essayé), il est beaucoup plus pratique de viser manuellement que le même planaire. Je ne sais pas pourquoi, sur Lake, la transition de «l'image floue» à «l'image nette» se produit presque en un «clic», et une image nette est très différente d'une image floue, contrairement à une planaire, où vous peut manquer, car un peu presque flou ressemble presque à la mise au point. Comme si l'aberration sphérique clique - et disparaît brusquement complètement.

  • jurassique

    Summicron-R sur la culture 2 (Panasonic GF3). Tourné grand ouvert

  • Miklukha

    Dans la vie, Hélios n'a pas à Hélios. bien que j'ai vu Helios et plus net que Summicron. Et en ce qui concerne l'accessibilité, Shabolovka, 53 est beaucoup plus accessible.

  • Vincent

    Por que hay tanta diferencia de precio entre l'optique de Leitz Summicron-R 1:2/50 y la misma óptica para leica M.
    Tienen idéntica construcción e igual peso. Qualité exceptionnelle :
    La de Leitz Summicron-R 1:2/50 para Leica analógicas Réflex oscilan en El mercado de 2 mano por los 280€ y la óptica Leitz Summicron-M 1:2/50 pala cámaras de la serie M de Leica oscilan entre los 1,500 €. à 1,800 XNUMX€.
    Es-tu de la mode ?
    Il n'est pas possible que le Leica ait une optique identique et une construction de qualité supérieure.
    Yo tengo una R y estan compacta y fiable que no creo que sea peor a la misma óptica -M
    Un salut Vicente

    • B.R.P.

      La razón del costo different es la calidad different de las lentes in el interior. Las ópticas para la montura R se fabricaron en Canadá, para M solo en Alemania y de forma manual, en lugar de ensamblaje de cinta transportadora y rectificado de lentes. Sin embargo, hay algunas lentes muy caras en la R. Y, en general, la cuestión del precio de la clase premium es un tema aparte.

  • bien

    Un seul objectif bijzondere a rencontré un mooi verloop,krachtig,scherp un goede stofuitdrukking en vergrotingen van 90×70 cm geen enkel probleem en daar werk ik al 30 jaar mee!! Classique

Ajouter un commentaire

Copyright © Radojuva.com. Auteur du blog - Photographe à Kiev Arkady Shapoval. 2009-2023

Version anglaise de cet article https://radojuva.com/en/2012/11/obzor-leitz-summicron-r-2-50/

Version en espagnol de cet article https://radojuva.com/es/2012/11/obzor-leitz-summicron-r-2-50/