Revue Auto Revuenon 1:2.8 f=135mm

Pour l'opportunité examen de l'objectif Auto Revuenon 1 : 2.8 f = 135 mm PK un grand merci à George Abramashvili

Revue Auto Revuenon 1:2.8 f=135mm

Revue Auto Revuenon 1:2.8 f=135mm avec adaptateur M42-Canon

Il existe plusieurs modifications de l'objectif, les différences concernent l'éclairement, le diamètre du filtre avant. La mise au point sur l'objectif est fluide, la bague de mise au point tourne d'un peu plus de 180 degrés. L'objectif avant ne tourne pas lors de la mise au point, le tronc de l'objectif s'allonge lors de la mise au point. Le diamètre standard du filtre avant est de 52 mm. L'objectif est doté d'un commutateur de mode de contrôle d'ouverture M/A. Le diaphragme est composé de 6 pétales. L'objectif a des indicateurs de profondeur de champ et de distance de mise au point, ils peuvent être vus dans l'image de titre. Auto Revuenon 1:2.8 f=135mm PK donne une image douce à F/2.8 et même à F/4.0, forte Ha, y compris la floraison. Le bokeh de l'objectif est excellent, on dirait du bokeh PENTACON auto 2.8/135 MC.

Photo sur Auto Revuenon 1:2.8 f=135mm PK

Photo sur Auto Revuenon 1:2.8 f=135mm PK. bokeh.

Exemples de photos sur Auto Revuenon 1:2.8 f=135mm

Toutes les photos sont non traitées, toutes prises sur Canon 7D. J'ai utilisé un adaptateur M42-Canon EOS sans puce. Vous trouverez comment utiliser les objectifs avec filetage M42 dans la section vieux objectifs Canon, et dans la rubrique Optique soviétique pour Nikon. Taille réduite des photos à 2 MP et données imprimées de EXIF.

Si vous recherchez une solution bon marché de 135 mm, vous pouvez consulter les modèles suivants :

Conclusions:


Auto Revuenon 1:2.8 f=135mm PK - téléobjectif fixe rapide, souffre de fortes Ha, faible piqué à f/2.8. Pas mal pour la prise de vue en portrait, où la netteté n'est pas toujours importante.

Aidez le projet. Merci pour l'attention. Arkady Shapoval.

Ajouter un commentaire:

 

 

Commentaires : 24, sur le thème : Test de l'Auto Revuenon 1 : 2.8 f=135mm PK

  • Andrew

    Juste un nombre record de critiques ce week-end. Merci!

  • Arkady Shapoval

    Eh bien, cette critique s'est avérée très simple, car l'objectif a un peu déçu)

  • Andrew

    Oui, je vois que presque tous les Soligores, Vivitars, etc. pas vraiment

  • Denis

    Merci Arkady pour un autre avis! Une focale très intéressante de 135 mm, est-ce une sorte d'alternative portrait à la focale de 85 mm ? Après avoir lu vos critiques d'optiques de différents fabricants et, en général, après avoir étudié de nombreuses revues thématiques sur le Web, j'en arrive de plus en plus à la conclusion que les "anciennes" optiques ont souvent un "goût naturel", et que les "nouvelles" ont souvent tendance à innovations "synthétiques".

  • Vadim

    bonne critique

  • Dmitry

    J'en ai eu un revunon 28 et 2,8. Lentilles terribles ... Je les ai vendues rapidement et j'ai poussé un soupir de soulagement. Plus ou moins la netteté ne commence qu'à 5,6... Objectifs stupides !

  • roman

    J'ai le même objectif, avec quelques différences :
    – filetage du filtre 55mm
    - le diaphragme se ferme dans le sens opposé, c'est-à-dire la valeur 2.8 est à gauche et 22 à droite et il n'y a pas de lettres RK.

    Ma copie est bonne. Je ne me plains pas de la netteté, à 2.8 c'est un peu mou, à 3.5 c'est net, et à 4 ça sonne déjà. En champ proche, à des distances de portrait.
    Et ce qu'il y a sur la deuxième photo est terrible. Je soupçonne que le vôtre a été démonté avec des mains tordues et il est fort possible qu'une sorte de lentille ait été insérée à l'envers.
    Après tout, ils ont déjà 2 à 3 décennies, période pendant laquelle le lubrifiant perd ses propriétés, certains s'étalent, certains rétrécissent, les lentilles doivent souvent être nettoyées.
    D'où le soupçon.

  • Michael

    J'envisage d'acheter ce type d'objectif. Ou lui ou Jupiter - 37A. Que conseillez-vous messieurs les pros ?

  • Arthur

    Merci pour l'examen. Je vous serais reconnaissant d'avoir des instructions sur la réparation de l'entraînement du diaphragme. Maintenant, je l'ai constamment ouvert à 2.8.

    • Andrew

      à Arthur : Je serais reconnaissant pour les instructions de réparation de l'entraînement du diaphragme. Maintenant, je l'ai constamment ouvert à 2.8.

      Je l'ai acheté dans le même état (similaire à 135 / 2,8, sauf qu'il s'appelait différemment) - je pensais qu'il n'y avait pas de diaphragme du tout. Il s'est avéré qu'il y en a, juste coincé avec le temps et l'huile dans la cage. Je l'ai réparé moi-même, ce n'est pas très difficile - si vous avez déjà démonté les lentilles pour les nettoyer et les lubrifier. L'attention principale et l'observation. Il n'y a pas d'instructions pour nettoyer le diaphragme en tant que tel, mais l'ordre ressemble à ceci (prévoyez suffisamment d'espace sur la table, un outil sous forme de tournevis et de pincettes de montre, et une lumière):
      1. Retirez la partie arrière (tige) en dévissant les vis à l'extrémité de l'objectif, en vous assurant que le poussoir de diaphragme poussoir (petite goupille) n'est pas perdu. il va certainement tomber de la tige. Nous nous rappelons comment la tige était située par rapport à la lentille principale.
      2. Retirez la bague avec les valeurs d'ouverture appliquées, ATTENTION ! il devrait y avoir une petite boule dans l'évidement au bout de la bague, si vous retirez la bague de l'objectif brusquement, il y a une forte probabilité que cette boule soit perdue et alors la bague ne se fixera plus d'un clic quand la valeur d'ouverture est modifiée. Nous nous rappelons où se trouvait la balle sur le ring, mettez-la dans un endroit sûr (un bocal avec un couvercle). Si vous perdez, il est peu probable que vous puissiez trouver une balle similaire.
      3. EXPLOREZ l'intérieur, vous pouvez prendre une photo pour vous en souvenir à coup sûr. Voici la chose la plus intéressante - le bloc d'objectif arrière est vissé dans la base, derrière lequel se trouve le mécanisme de diaphragme lui-même, que nous devons rincer. Cette base est vissée à l'intérieur de l'hélicoïde avec des vis, en dévissant ce qui permet d'accéder au diaphragme. Nous sortons, trempons les pétales dans une solution savonneuse, essuyons avec de l'alcool (vodka), séchez. Je ne peux pas décrire ce processus plus en détail (c'était il y a longtemps), mais je dirai une chose - ce n'est PAS DIFFICILE, ne vous précipitez pas, et si vous n'êtes pas sûr de pouvoir, c'est mieux ne pas le prendre. Nous assemblons dans l'ordre inverse.
      Quelque chose comme ça ..

      • Arthur

        3 mois après la réparation dans l'atelier photo, le diaphragme a recommencé à se coincer. En soi, il a un appareil assez compliqué (par rapport aux Helios ou aux KMZ Zenitars modernes, par exemple), je vous conseille donc de porter une attention particulière au travail de cette partie particulière de l'objectif lors de l'achat de cet objectif. Ma conjecture personnelle est que les ressorts sont le problème.

  • Photographe amateur_

    Le petit brandy a gagné une bagatelle de sous sur l'optit - et a disparu dans la mer des tempêtes capitalistes))

  • Igor

    Ils m'en ont donné un, mais aussi avec le préfixe "Special" dans le marquage.
    Qui l'a vraiment utilisé, dites-moi : quelle est la distance maximale à laquelle vous pouvez faire la mise au point avec un adaptateur SANS objectif ?

  • Realmans155

    Veuillez indiquer où acheter des pièces automobiles pour une voiture étrangère Getz, l'existentiel n'est pas intéressé :(

    • Artem

      Si vous posez cette question sur un blog de photographie, je suppose que votre meilleur pari est d'obtenir des pièces automobiles dans une poissonnerie.

  • Eugene

    J'en ai acheté un, j'ai aimé le design et le trou 2.8, je suis rentré à la maison, j'ai pris des photos d'essai et je l'ai comparé avec Jupiter 37a, j'ai rendu ce rivenon le même jour, Jupiter l'a contourné, les caractéristiques optiques de Jupiter sont un cran au-dessus.

  • george7

    Il me semble ou l'objectif est-il vraiment baveux?
    Pas une seule photo plus ou moins nette et transparente.
    C'est peut-être mon défaut visuel.

  • anonyme

    J'ai comparé les couleurs de front avec le zeis sonnar 135 f3,5, le contraste est le même. la netteté des bords est légèrement moins bonne, légèrement moins bonne avec la chromaticité, coûte 3 fois moins cher, un assez bon objectif.

  • Michael

    L'article est évidemment très ancien.
    Mais je suis tombé dessus par hasard et une question s'est immédiatement posée.
    Pensez-vous vraiment que le bokeh de cet objectif est excellent ? Mais pourquoi?!

    • Rodion

      Tout est subjectif, le bokeh en général, chacun aime le sien.

      • Michael

        C'est comme ça.
        Mais il existe encore des indicateurs généralement reconnus de la qualité du bokeh.
        Eh bien, là - la forme et la structure correctes de l'éblouissement provenant de sources ponctuelles, des transitions en douceur dans la zone de flou, l'absence de doublement et de désordre absolu.

        • Vasily

          Il peut s'agir simplement du degré de flou, et non de sa nature et de sa structure. Rodion a raison - chacun son truc.

    • Constantin

      Oui, l'objectif a un excellent bokeh ! Tout est flou d'enfer, y compris le centre du cadre !

  • spitzer

    J'en ai un sur le m42, mais il a l'air différent et a un capot rétractable

Ajouter un commentaire

Copyright © Radojuva.com. Auteur du blog - Photographe à Kiev Arkady Shapoval. 2009-2023

Version anglaise de cet article https://radojuva.com/en/2012/11/obzor-auto-revuenon-2-8-135mm/

Version en espagnol de cet article https://radojuva.com/es/2012/11/obzor-auto-revuenon-2-8-135mm/